"1ère COMPARUTION" - création 2022

Pièce chorégraphique et slamée
cour de lycée ou collège, city park, place...

 

Durée : 35 mn environ
Duo slam-danse avec participation de jeunes gens

1ère Comparution visite l'état adolescent, de ses creux à ses bosses. 

Conçu pour les cours de lycées, "1ère C" est un objet-outil qui, par le biais d'un travail de médiation, porte un regard décalé sur cet espace et ses usages. 

Chaque rencontre enrichit le duo et permet la construction d'un nouveau tableau final, porté par les jeunes gens eux-mêmes. 

 

 

NOTE D'INTENTION

Touché.e par la lecture de la pièce jeunesse "Le Bruit des Os qui craquent" de Suzanne Lebeau, qui aborde l’évasion de deux enfants-soldats, le désir est né de fabriquer une pièce mêlant danse et slam, en direction des adolescents, autour des thématiques de la subordination et la libération, de la rage du désespoir et de l’élan vital.

1ère Comparution interroge en filigrane des notions comme : qui a l'ascendant sur qui et de quelle manière ? Qu'est-ce qu'un corps vulnérable ? Comment reprendre le pouvoir pour soi-même ?

Ce spectacle engendre un travail chorégraphique autour de la réaction à l'insécurité et au péril, mis à l’œuvre à travers des états de corps dont: le corps silencieux (cri muet), le corps apeuré (tremblements), le corps rageux (densité corporelle dues aux tensions musculaires)…

D’autres états de corps, et des mots, liés à l'empathie deviennent nos axes de travail en direction des adolescent.e.s, afin d'organiser une contre offensive sous forme d'élans bruyants (rire, paroles, courses) qui façonne un espace collectif, de récupération de puissance ascendante et résistante, une sève…


 

Le sous-texte du spectacle peut se résumer ainsi :

« si vous saviez depuis combien de temps ce cri est étouffé dans ma gorge... »

.


 

UN "FLASHMOB" FINAL

Le dernier tableau du spectacle est porté par une dizaine d'adolescent.e.s qui viennent prendre le relai du spectacle pour en porter une voix émancipatrice et vitale.

Des fragments de la partition de danse, ainsi qu'une partition textuelle, sont repris et appris lors d'ateliers donnés aux adolescent.e.s, en amont du spectacle pour constituer ce dernier tableau.

Ce tableau propose donc une chorégraphie dansée et verbale, portée par les adolescent.e.s, qui irradie l'espace, sous forme de flashmob débutant par des rires qui émergent du public. La présence des jeunes gens contaminent et s'immiscent ainsi dans l'écriture in-situ du duo danseuse-slameuse.

 

 

Sans titre-1.jpg
IMG-20220308-WA0002.jpg

Crédit Fanny Maurilieras - La Cordo, SMAC de Romans sur Isère

EQUIPE

Chorégraphie/interprétation /mise en espace : Lisandre Casazza

Slam : écriture /interprétation :

Marie-Samantha Salvy

Accompagnement à la dramaturgie:

Marie Réverdy

Accompagnement à la mise en scène:

Julie Lefebvre

Accompagnement graphique: Jill Strong

Accompagnement à l'écriture slam :

Antoine Faure

Costumes: Isabelle Granier
Production : Nath Bruère & Eric Paye

Calendrier et partenaires

2020

Aide à la création du département de la Drôme
Juillet – 3 jours à l’Hotel des Postes – résidence d’écriture – L’atteline – Juvignac (34) Novembre – Résidence de création – La Fabrique Jaspir – St Jean de Bournay (38)

2021

février / Mars - Résidence à la Maison Familiale de Mondy portée par Le Plato – Bourg de Péage (26) avec le soutien de Valence Romans Agglo, DRAC Auvergne Rhone Alpes
Mai - Résidence de création – La Cordo SMAC de Romans sur Isère (26)
Septembre – Résidence Médiation/Création au Lycée Agricole d’Orthez portée par Lacaze aux Sottises (64) avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine

Novembre – résidence de création au Plato en lien avec le Lycée Bouvet – Romans sur Isère

2022

Février - Résidence de création Collège F.Gondin - Chabeuil

Mars - Résidence de création Collège J.Macet - Portes les Valence

Avril – Résidence Médiation/création au Lycée des 3 sources – Bourg les Valence – portée par le Train Théatre (26)
Mai : résidence de diffusion Collège F.Gondin - Chabeuil portée par Le Plato (26)

12 Juin - représentation au Théâtre les Aires - Die (26)